Boutique L'Aiglon
16 rue de l'Arcade
75008 Paris
France
Plan d'accés
 
 

Il était une fois l'Aiglon…

Nous sommes fin 19ème siècle, en 1889 précisément lorsque M. François Bayon alors tailleur militaire crée une ceinture de maintien pour Homme qui va sans le vouloir changer sa vie...
 
Véritable innovation sa ceinture rencontre un vif succès et incite M. Bayon, fervent Bonapartiste à créer sa propre marque de ceintures qu’il arbore de l’Aigle Impérial en hommage au fils de Napoléon Ier : Napoléon II dit l’Aiglon. Ce surnom par analogie à son Père surnommé l’Aigle lui vient des poèmes de Victor Hugo de 1852.
 
L‘Aigle Impérial chargé d’Histoire évoque la force, l’élégance, le raffinement.
L’exigence amène avec elle l’innovation qui est capitale dans la vie de la Marque. Précurseur l’Aiglon l’a toujours été. A la pointe tant des techniques que des tendances,les créations l’Aiglon sont très souvent l’essence de la modernisation des accessoires de luxe.Car la Maison à très vite su étoffer son carnet de collections en proposant des bretelles, cravates, boutons de manchettes, foulards, carrés de soie, bracelets de montre, pochettes, sacs… non plus seulement pour l’Homme mais aussi pour la Femme.
 
Près de 100 ans plus tard, Dominique Vigin reprend les rênes de l’Aiglon. Il lui offre un élan international et positionne la marque en leader à travers les 5 continents.
Depuis L’Aiglon a fusionné avec la firme Collaert, spécialisée dans les ceintures sous licences pour des marques prestigieuses telles que Guy Laroche, Lacoste, Lanvin, Azzaro, Balmain... et offre sa maîtrise à d’autres grandes maisons.
 
2009, signe les 120 ans de la Marque et l’ouverture d’une première boutique parisienne en plein cœur de la Madeleine...
Une boutique charmante, à l’esprit authentique et aux couleurs masculines, empreinte d’histoire qui rappelle un héritage hors du commun... Elle est située rue de l’Arcade au 16, juste derrière L’Eglise de la Madeleine qui fut construite au départ pour être un temple de la Gloire en honneur à la Grande Armée Napoléonienne ! Un clin d’œil historique dans la nouvelle romance qui s’ouvre à l’Aiglon.